Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Construire sa stratégie
 

Comment s’organiser ?

Certaines collectivités expriment le besoin de bénéficier d’un appui méthodologique pour favoriser l’émergence d’une vision globale et cohérente de la politique du territoire se traduisant par :

  • la formulation explicite d’une stratégie / ligne directrice ;
  • la définition de stratégies cohérentes avec les spécificités de leur territoire ;
  • la transversalité inter-élus et inter-services ;
  • l’anticipation des opportunités et une vision pluriannuelle.

Pour surmonter ces difficultés, les collectivités peuvent se doter de deux documents structurants, simple à mettre en oeuvre :

  • un document informel de stratégie dont l’objectif est de dresser une compréhension commune des enjeux du territoire et des orientations stratégiques retenues ;
  • un calendrier des opportunités permettant de se projeter à moyen terme pour anticiper et s’organiser en vue des futures échéances offrant des occasions à saisir.
Ces deux documents informels internes à la collectivité n’ont pas vocation à se substituer aux documents officiels de planification, en particulier les PCAET. Ils peuvent en constituer une contribution amont facultative, nourrissant par exemple le volet concernant la rénovation énergétique de l’habitat.
 
 
Document informel de stratégie
En formalisant, dans un document de quelques pages, les enjeux qu’elle juge prioritaires et les objectifs qu’elle se fixe en matière de rénovation énergétique de l’habitat, la collectivité favorise la prise en compte cohérente de cette problématique dans les multiples politiques publiques qu’elle porte.
 
Calendrier des opportunités

Rédiger un calendrier des opportunités permet d’identifier sur le long terme les échéances des principaux documents. Il a pour buts principaux de :

  • anticiper les échéances à venir pour ne rater aucune opportunité ;
  • faciliter la transversalité inter-services et inter-élus en identifiant en amont les acteurs qui seront à associer ;
  • prévoir les éventuelles mutualisations possibles.